Palmares WE 2016 national

VAL DE SERIGNY

Activité : Production et commercialisation de melons

Région d'implantation : Nouvelle-Aquitaine

Nom et Fonction de la dirigeante : Magaly Fruchon, Vice-présidente

Création en 1989

CA 2015 : 11,5 M€

CAGR CA 2012 - 2015 : 13%

Effectif : 46 salariés

Magaly Fruchon, Vice-présidente de Val de Sérigny
Magaly Fruchon, Vice-présidente de Val de Sérigny

Après une formation en comptabilité (BTS), Magaly Fruchon rejoint Val de Sérigny en 2000, entreprise spécialisée dans la culture du melon charentais, créée en 1991 par Robert Franchineau au coeur du Haut-Poitou. Recrutée à l’origine en tant qu’assistante, ses qualités re­connues par les clients engagent le fondateur à la promouvoir au poste de responsable com­merciale, avant qu’elle devienne associée et soit nommée vice-Présidente.

D’abord spécialisée dans la culture céréalière et porte graine potagère, Val de Sérigny s’ouvre progressivement à la production du melon afin d’occuper au mieux les périodes creuses de l’année. Sous l’effet de l’intensification de la demande, la société change radicalement de métier pour se consacrer exclusivement à la culture de melon, qui passe de 5 à 100 hectares, pour atteindre aujourd’hui 430 hectares en par­tenariat. Avec une culture extensive et de plein champ, Val de Sérigny s’impose une rotation ri­goureuse des parcelles de six ans afin de limiter l’épuisement des sols.

A l’arrivée de Magaly Fruchon, l’entreprise ouvre sa production à l’Espagne (2001), puis au Maroc (2003) sur la base d’un partenariat avec le groupe Maisadour, commercialisée sur le sol marocain sous la marque « Melons et Merveilles ». Ces expansions permettent à l’entreprise d’étendre son calendrier de mise en marché, et répondre ainsi à une clientèle dési­reuse de consommer le melon de plus en plus tôt. Ce sont aujourd’hui 16 millions de fruits qui sont récoltés, soit environ 13 000 tonnes de me­lons, inscrivant Val de Sérigny parmi les leaders français de la production de melons charentais.

Parmi les facteurs explicatifs de la croissance de l’entreprise, il y a avant tout la qualité de ses melons issus des meilleures variétés, qui permettent de fidéliser les consommateurs. Travaillant un produit disposant d’une indica­tion géographique protégée (IGP) « Melon du Haut-Poitou », Val de Sérigny entend d’ici à 2017 accentuer sa différenciation en produisant une partie test de ses melons en agriculture biologique. Cette démarche s’inscrit dans une réflexion plus large, contribuant à faire émerger une troisième voie en agriculture, pour des fruits et légumes plus sains, plus sûrs, pour tous.

Outre la logique d’écoproduction, qui se traduit par la mise en place d’actions respectueuses de la ressource en eau, de la biodiversité et de la qualité de la terre (i.e. la maîtrise de ses consommations d’intrants ou le contrôle de ses besoins en énergie), Val de Sérigny est membre fondateur de l’association Demain la terre, qui réunit 9 producteurs de fruits et légumes pour une agriculture écologique et responsable. Ces engagements de production figurent dans un cahier des charges contrôlé par un organisme indépendant, et formalisés au sein d’un rapport développement durable, au sein duquel les en­treprises s’engagent au respect de 8 critères : une production plus saine, une préservation de la ressource en eau, de la qualité de la terre et de la biodiversité, la réduction de la consomma­tion d’énergie et l’émission de gaz à effets de serre, la gestion et limitation des déchets non recyclables, et en contribuant à une relation économique durable avec les parties prenantes.

Pour ne prendre que quelques exemples de la transcription de ces engagements par l’entre­prise, citons le suivi des intrants (naturels) et la mesure de résidus (sur 450 molécules ana­lysées, 3 seulement ont été détectées à l’état de trace en 2015), la micro-irrigation ou la ges­tion des déchets (4700 Km soit environ 600 T de plastique de cultures récupérés et recyclés intégralement).

External link

VAL DE SERIGNY

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous