Palmarès Women Equity Sud Est 2017
Publié le 30 Novembre 2009

Equity gap : de equity (fonds propres) et gap (fossé). Cette expression anglo-saxonne correspond à un phénomène observé par les acteurs du private equity et les entrepreneurs. Il existe un « trou noir » de l'investissement, se situant entre entre 100 000 euros et 1 million d'euros

En dessous de ce seuil de 100 000 ', les PME parviennent à trouver des fonds auprès des banques ou de leurs proches. Au dessus du million d'euros, les PME paraissent crédibles auprès des acteurs du private equity, qui investissent afin de financer leur croissance.

L'equity gap correspond à une certaine réticence de la part des investisseurs d'entrer au capital d'entreprise de petite taille, dont la croissance potentielle est forte mais incertaine.

Entrer au capital de telles entreprises nécessite un accompagnement personnalisé, une démarche collaborative, qui génère des coûts pour l'investisseur. Plus que le délai de retour sur investissement, qui est plus long avec des petites entreprises en croissance, ce sont les coûts générés par l'accompagnement de ces entreprises qui font hésiter les acteurs de private equity à prendre des participations dans leur capital.

Il existe des acteurs traditionnellement impliqués dur ce segment, les business angels et certains fonds d'amorçage. Néanmoins leur nombre est trop restreint pour couvrir les besoins du marché. L'Equity gap est à l'origine de situations de fragilité pour de nombreuses PME, qui voient leur développement compliqué, faute de financement.

Related Link

Glossaire - Capital-Risque

Glossaire - Capital-Investissement

Glossaire - Financement

Glossaire - FCPR

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous