Palmarès Women Equity Sud Est 2017
Publié le 19 Avril 2016

A l'occasion de notre point annuel dédié au Développement des PME, sur le thème « PME et ouverture du capital, quelle structure actionnariale pour quel projet d’entreprise ? », Sandrine Thiéfine, ex-Présidente du Groupe ROC.ECLERC, aujourd'hui présidente du réseau Pompes Funèbres de France, nous livre un témoignage des réalités opérationnelles de la relation avec un actionnaire majoritaire

Sandrine Thiefine, ex-Présidente du Groupe ROC.ECLERC

Sandrine Thiéfine entre dans le secteur funéraire en 1988, et intègre le Groupe OGF à la direction financière, évoluant ensuite dans différentes fonctions au sein de la Direction des Acquisitions et à la Direction Générale, puis rejoint le Groupe PLM, en tant que directrice de secteur opérationnel.

En 2005, elle rejoint le Groupe ROC.ECLERC, réseau de franchise de 200 agences et acteur majeur du secteur funéraire, où elle sera successivement directrice commerciale France, directrice générale adjointe du développement et des opérations, directrice générale et présidente-associée du Groupe jusqu’à son départ en 2015 suite à la cession du Groupe. Le réseau compte alors près de 500 agences.

Sandrine Thiéfine est membre de diverses organisations telles que le Women’s Forum depuis 2011, l’Institut Français des Administrateurs en 2015 et Who’s Who in France depuis 2012. Elle a participé à la rédaction d’ouvrages, notamment « Combien l’ambition vient au filles » (2014). Elle a également été́ décorée au grade de Chevalier de la Légion d’honneur par le ministère des finances.

Sandrine Thiefine, ex-Présidente du Groupe ROC.ECLERC
Sandrine Thiefine, ex-Présidente du Groupe ROC.ECLERC

De cadre dirigeant à dirigeant actionnaire grâce au private equity

J’ai été nommée par l’actionnaire majoritaire en 2005 pour prendre la direction commerciale du groupe Roc.Eclerc (société du funéraire, 200 magasins en franchise). Plus de 70% du capital était alors détenu par le fonds d’investissement Argos Soditic. Après être entrée au capital en 2006, j’ai été nommée Directrice Générale par l’actionnaire majoritaire en 2009, puis présidente du groupe en 2010 suite au départ à la retraite du dirigeant. En 2008 et 2009, j’ai à nouveau investi dans le groupe et réalisé des augmentations de capital.

Tout au long de cette expérience, les relations avec le fonds d’investissement Argos Soditic ont été fluides et bienveillantes. La communication était transparente de part et d’autre, dans une logique de dépendance mutuelle vertueuse. Il existait une fidélité et loyauté sans faille entre actionnaires financiers et actionnaires dirigeants. En 2010, j’ai été informée par les investisseurs de leur décision de vendre le groupe en 2012, tout en me laissant une grande latitude quant au choix du partenaire financier, ce qui a été particulièrement appréciable et ce qui a renforcé nos relations.

La transmission

N’ayant pas l’expérience requise de la négociation à cette époque, j’ai alors suivi une formation spécialisée, qui m’a notamment permis de comprendre comment m’adresser à des investisseurs financiers. Après de nombreuses rencontres avec des investisseurs, nous avons fait le choix de céder à un investisseur privé, qui nous avait alors annoncé souhaiter revendre le groupe six ans après. Ce dernier a revendu l’entreprise trois ans plus tard, sans en aviser le management.

J’ai tiré de multiples enseignements quant aux avantages et aux complexités de la position d’un actionnaire dirigeant minoritaire aux côtés d’un majoritaire. Je souligne ainsi l’importance du choix mutuel dirigeant-investisseur, qui permet d’anticiper les difficultés de la construction d’une relation actionnariale durable. Je suis aujourd’hui engagée dans l’acquisition d’une entreprise, cette fois en tant qu’actionnaire majoritaire.

Download

pdf

.PDF (2444574 o)

Newsletter Club WE Avril 2016

Related Link

Entrepreneuriat féminin

Club WE / Amélie Faure / Compter avec des investisseurs financiers dans...

Entrepreneuriat féminin

Club WE / Grégoire Revenu / Typologie des investisseurs et diversité...

Entrepreneuriat féminin

Club WE / Marie-Hélène Smiejan-Wanneroy / Compter sur un partenaire financier...

Entrepreneuriat féminin

Club WE / PME et ouverture du capital, quelle structure actionnariale...

Entrepreneuriat féminin

Club WE / Caroline Remus / Réussir le partenariat avec son actionnaire...

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous