Women Equity 50 2020
Publié le 6 Décembre 2011

Les 50 entreprises du Palmarès Women Equity 2011 présentent une croissance moyenne de plus de 30% pour un CA moyen de 20 millions d’euros et une rentabilité opérationnelle de 16%.

Les grands enseignements de l’Index

 

Une très forte accélération de la croissance et de la rentabilité sur 2010

Les sociétés du Palmarès Women Equity 2011 présentent en 2010 un chiffre d’affaires compris entre 4 M€  et 100 M€ dont la moyenne est de 20 M€. Avec un chiffre d’affaires cumulé sur l’exercice 2010 de près d’un milliard d’euros, les 50 entreprises du classement ont réalisé 248 M€ de chiffre d’affaires additionnel sur cet exercice. Cette croissance de 33% de leur chiffre d’affaires sur l’exercice 2010 est à comparer au palmarès précédent pour lequel celui-ci était en hausse de 14,6%. Les entreprises du palmarès connaissent ainsi une accélération de leur croissance moyenne, à l’instar de l’Index Women Equity 2011 dont la croissance du chiffre d’affaires qui s’établissait à -0,6% en 2009, bondit à +4,8% en 2010.

La rentabilité des 50 entreprises women-led les plus performantes connait par ailleurs la même tendance,  avec un EBE en croissance de 29,4% par an en moyenne sur les trois dernières années, et qui s’établit à 16,1% du chiffre d’affaires sur l’exercice 2010.

Les secteurs des TMT et de la santé très représentés parmi les sociétés les plus performantes

 


Tous les secteurs d’activités sont représentés dans le Palmarès Women Equity 2011. En effet, les sociétés du palmarès évoluent aussi bien dans des secteurs plus traditionnellement féminisés comme la distribution spécialisée avec Maje (2ème) ou Isabel Marant (3ème), mais aussi au sein de secteurs où les femmes sont moins représentées comme l’industrie avec Sigedi (15ème) ou Tolix (33ème). Certains secteurs demeurent faiblement  représentés comme le transport, l’industrie agroalimentaire, l’immobilier et la restauration.

Les secteurs dominants du Palmarès Women Equity 2011 en nombre de sociétés sont ceux de la distribution spécialisée (12 sociétés) et des TMT (9 sociétés). Ils représentent à eux deux 42% des sociétés du classement et 48% du chiffre d’affaires total généré par les 50 entreprises du palmarès. Viennent ensuite trois secteurs qui bénéficient d’une bonne représentation : les activités industrielles (8 sociétés), la construction-BTP (8 sociétés) et la santé (7 sociétés) qui représentent à eux trois 46% des sociétés du classement et 44% en part du chiffre d’affaires total. Bien que le secteur de la construction-BTP soit le quatrième secteur le mieux représenté, ce secteur est caractérisé par un chiffre d’affaires moyen de 6,8 M€, très inférieur à la moyenne du classement, soit 16% des sociétés du palmarès mais seulement 5,4% du chiffre d’affaires total.

Secteur de la distribution spécialisée

Le secteur de la distribution spécialisée est le plus représenté dans le Palmarès Women Equity 50 France 2011 avec 24% des sociétés. Il affiche une croissance annuelle du chiffre d’affaires de 25,6% sur les trois dernières années, supérieure aux autres secteurs. Les entreprises de ce secteur témoignent d’une croissance de l’EBE supérieure aux autres secteurs avec un taux de croissance annuel moyen de l’EBE proche de 40% sur les trois derniers exercices. La marge opérationnelle sur ce secteur est équivalente à la moyenne du palmarès. Lors de l’exercice 2010, Cotélac et Import Affaires se sont distinguées avec une croissance de leurs chiffres d’affaires de respectivement 97% et 72%. Maje et Isabelle Marant ont aussi fait preuve d’une croissance remarquable avec respectivement 46% et 55% sur leur dernier exercice. Remarquons aussi la croissance soutenue d’Ekyog affichant un taux de croissance annuel moyen de plus de 50% sur les trois dernières années.

Parmi les 12 sociétés du secteur de la distribution spécialisée, huit sociétés correspondent au secteur du « commerce de détail d'habillement-chaussure-maroquinerie ». Maje (2ème), IM Production (3ème), Cotélac (5ème), Mado Marcel (6ème), Ekyog (13ème), Lauren Vidal (22ème) sont des marques de prêt-à-porter dont elles développent et distribuent les articles. PPMC (26ème) est fabricant d’accessoires de mode et de bijoux fantaisie et Sonat (38ème) est un distributeur de bagages et d’articles de maroquinerie.

Secteur des TMT

Le secteur des TMT du Palmarès Women Equity 2011 regroupe neuf sociétés qui ont réalisé une croissance annuelle moyenne de 20% entre 2007 et 2010. Les résultats sont très hétérogènes avec un taux de croissance annuel moyen de 76% pour ADDE et de 11% pour Document Store entre 2007 et 2010.

Le chiffre d’affaires total du secteur des TMT du Palmarès Women Equity 2011 s’élève en 2010 à 222,4 M€, en croissance de 43,5 M€ (+24,3%). Ce secteur affiche le 2ème taux de croissance annuel sur l’EBE le plus élevé, à 30,2% sur les trois derniers exercices.

Secteur des Industries autres que Industries Agricoles et Alimentaires

La représentation de ce secteur au sein du Palmarès est relativement congruente  avec celle de l’Index Women Equity 2011. Il est le deuxième secteur de l’Index avec 19% des sociétés et le troisième du Palmarès avec 16% des sociétés.

Ce secteur est également l’un des plus touchés par la crise. Cela se traduit par le taux de croissance annuel moyen de 14,3% entre 2007 et 2010, plus bas que les autres secteurs représentés dans le palmarès, mais toutefois très proche du secteur de la construction à 14,7%. L’analyse vaut aussi pour le taux de croissance annuel de l’EBE de 20% sur les trois derniers exercices (vs 21,1% pour le secteur de la construction) et pour la marge opérationnelle  à 12,8% (vs 12,7% pour le secteur de la construction). Les trois entreprises en tête de se secteur sont Sigedi, MBO et Magforce International. Elles ont connu des hausses respectives de leur chiffre d’affaires sur le dernier exercice de 40%, 62,3% et 46,7%.  

Secteur de la construction-BTP

Pour le secteur de la construction-BTP, nous pouvons effectuer le même constat que pour le secteur de la santé. En effet, ce secteur est deux fois plus représenté dans le Palmarès Women Equity 2011, avec 16% des sociétés, que dans l’Index Women Equity 2011. Comme pour le secteur de la santé, la construction-BTP possède très peu de sociétés women-led mais ces femmes dirigeantes se distinguent dans cet environnement très masculin.

Le secteur du BTP du Palmarès Women Equity 50 France 2011 comprend huit sociétés dont une seule (Isore Bâtiment 30ème) génère un chiffre d’affaires supérieur à 7M€. Entre 2007 et 2010, celles-ci affichent une croissance de 14,7% de leurs activités à 54,2 M€, en croissance de 14,6 M€ sur le dernier exercice (+36,8%). Ce secteur présente un faible ratio EBE/CA de 12,7% et l’un des taux de croissance annuel moyen de l’EBE, sur trois ans, les plus bas, s’établissant à 21%. 

Secteur de la santé

Ce secteur est deux fois plus représenté dans le Palmarès Women Equity 2011 (14% des sociétés du palmarès) que dans l’Index Women Equity 2011. Il est intéressant de noter que ce secteur, bien que faiblement féminisé au niveau de ses instances de direction, regroupe néanmoins trois entreprises parmi les plus croissantes et les plus profitables du Palmarès 2011. En effet, il affiche une croissance du chiffre d’affaires cumulé de près de 44%, nettement supérieure aux autres secteurs. Le secteur affiche également un ratio EBE / CA de 20,5%, supérieur aux autres. Nous saluons les performances de Nutriset et Gap Hygiène Santé avec respectivement une croissance de 87% et 108% de leurs chiffres d’affaires sur l’exercice 2010 et un taux de croissance annuel moyen respectif de 56% et 55% sur trois ans.

Les entreprises les plus performantes présentes dans les régions les plus riches, bénéficiant du taux d’activité des femmes le plus élevé et des écarts de rémunération les plus faibles

La région Ile-de-France regroupe 18 sociétés sur les 50 du palmarès. Vient ensuite la région Rhône-Alpes avec 9 entreprises dans le palmarès. Suivent les régions PACA, Bretagne et Haute-Normandie avec respectivement 5, 4 et 3 entreprises présentes dans le palmarès.

Cette répartition géographique est en accord avec celle de l’ensemble des sociétés women-led françaises de l’Index Women Equity 2011. En effet, les trois régions regroupant le plus grand nombre de sociétés dirigées par des femmes sont par ordre décroissant : Ile-de-France accueillant 26,3% des sociétés women-led françaises,  la région Rhône-Alpes avec 11,2% et la région PACA avec 7,3%.

L’Ile-de-France est sans surprise la région la plus attractive pour les entreprises du Palmarès Women Equity 2011. Cette région possède le plus fort taux d’activité des femmes, les écarts de rémunération les plus faibles et il s’agit de la région la plus riche de France. La corrélation entre ces trois indicateurs et le nombre de sociétés du Palmarès Women Equity 2011 se vérifie aussi pour les régions PACA et Rhône-Alpes. Notons que ces trois régions disposant d’une plus grande proportion de sociétés dirigées par des femmes, sont en plus capables de catalyser la croissance de ces entreprises et rassemblent ainsi 64% des entreprises du Palmarès Women Equity 2011. 

La création d’entreprise, voie d’accès royale de l’entrepreneuriat

L’accès à l’entrepreneuriat se fait principalement par la création, près d’une entreprise du palmarès sur deux répondant à ce critère. Un quart des dirigeantes du palmarès ont accédé au poste de direction par la reprise d’une entreprise. A noter que 19% des dirigeantes sont à la tête de l’entreprise familiale et ont atteint ce poste lors d’une reprise de l’entreprise ou par leur parcours au sein de la société. Seules 14% des femmes chefs d’entreprises le sont devenues suite à un parcours au sein de l’entreprise.

Cette situation d’accès privilégié à la direction de l’entreprise par la création est cohérente avec les difficultés rencontrées par les femmes dans leur accession aux postes à responsabilité au sein des entreprises liées aux biais de genre auxquels elles doivent faire face.

Retrouvez le livret du 6ème Palmarès Women Equity en zone de téléchargement

 A propos de l'Index et du Palmarès Women Equity

A propos de Women Equity

Women Equity est le premier programme européen dédié aux PME de croissance dirigées par des femmes. Il a pour objectif d’accompagner financièrement et opérationnellement leurs entreprises, ainsi que d’assurer la promotion de leurs modèles de succès entrepreneuriaux. Il s’attache à développer et partager une meilleure connaissance de l’univers des PME dirigées par des femmes. Il comporte notamment un volet d’études et de recherches conduit sous la responsabilité d’un conseil scientifique international. Il publie chaque année l’Index Women Equity, analysant les performances de 40 000 PME françaises et support du Palmarès Women Equity.

Le programme bénéficie d’une reconnaissance institutionnelle forte et a notamment recueilli celle de l’Assemblée Générale du Conseil de l’Europe (résolution 55 - Mars 2011), encourageant le soutien de l’initiative menée par Women Equity au titre du meilleur financement des entreprises de croissance dirigées par des femmes.

Download

pdf

.PDF (478374 o)

Palmarès Women Equity 50 France 2011

Related Link

Entrepreneuriat féminin

Index Women Equity 2011: Résultats et enseignements

Entrepreneuriat féminin

Women Equity 2011 - préparation du palmarès des entreprises de croissance w...

Entrepreneuriat féminin

Éclairages et grands résultats de l'Index et du Palmarès 2010

Entrepreneuriat féminin

Présentation de Laboratoire ZTP dans le cadre du palmarès Women Equity 2...

Entrepreneuriat féminin

Présentation de CETUP dans le cadre du Palmarès Women Equity 2011

Entrepreneuriat féminin

Présentation de TOLIX dans le cadre du Palmarès Women Equity 2011

Entrepreneuriat féminin

Présentation de Anne et Valentin dans le cadre du Palmarès Women Equity 2...

Women in Business

Pour aller au-delà des comparaisons femmes/hommes : Renouveler l’entrepreneuriat à ...

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous