Avec les candidatures de plus de 300 cadres dirigeantes et chefs d’entreprises, l’édition 2011 du concours La Tribune Women’s Awards a rencontré un véritable succès. Aux côtés de l’hebdomadaire économique La Tribune, Women Equity reprend son rôle de partenaire opérationnel afin de récompenser les parcours exemplaires de six cadres dirigeantes ou chefs d’entreprises.

Le 3 décembre 2012 au Théâtre Marigny, six cadres dirigeantes ou chefs d’entreprises seront récompensées pour leur parcours professionnel exemplaire et pour leur action à la tête d’entreprises performantes et innovantes. Un appel à candidature est donc lancé du 25 mai au 15 juillet 2012, afin de recueillir les dossiers d’inscriptions des candidates sur le site du concours.

Récompenser l’exemplarité

« C’est notre journal qui a créé les La Tribune Women’s Awards voici deux ans et qui en a fait une manifestation symbole de l’accès des femmes aux responsabilités dans les entreprises. Nous sommes fiers et heureux de poursuivre cette aventure. Elle a pour mérite essentiel de mettre en lumière des parcours exemplaires, dans tous les domaines de l’entreprise et dans tous les secteurs. La lumière : voici ce dont les femmes ont besoin pour que leur rôle au sein des organisations soit enfin mieux reconnu et mieux valorisé. »  François Roche, directeur de la rédaction de la Tribune.

Catégories, méthodologie et déroulé

Les candidates pourront concourir dans l’une de ces 5 catégories :
- Finance (banque, assurance, marchés financiers, gestion de patrimoine, finance publique),
- Green Business (énergies renouvelables, écoconstruction, gestion des déchets, technologies respectueuses de l’environnement)
- Media and Technology (télécoms, IT, divertissement, édition, multimédia)
- Industrie & Services
- Carrières à l’International (chef d’entreprise ou cadre dirigeante ayant à son actif un parcours à l’international, supérieur ou égal à 30% de sa carrière, dans une ou plusieurs entreprises)

Les candidatures seront analysées et évaluées selon une méthodologie élaborée par Women Equity for Growth, prenant en compte l’exemplarité du parcours, la reconnaissance professionnelle, les engagements professionnels et citoyens, les performances de l’entreprise.

Les candidatures seront ensuite transmises à un jury de professionnels présidé par Valérie Decamp, qui se réunira la semaine du 10 septembre pour départager les 15 nominées (3 par catégorie). Du 15 octobre au 25 novembre, les internautes éliront la lauréate de chacune des catégories. Un prix sera remis pour chacune des cinq catégories au cours de la cérémonie du 3 décembre 2012, rassemblant plusieurs centaines d’invités prestigieux. Un sixième et dernier prix, le « Grand Prix Allianz », sera décerné à la candidate ayant recueilli le plus grand nombre de votes d’internautes.

Les lauréates 2011 témoignent

A l’occasion du lancement de l’édition 2012, quatre lauréates reviennent pour nous sur les impacts qu’ont eus ces récompenses sur leur visibilité et sur celle de leur entreprise.

Différentes motivations ont engagé les nominées des années précédentes à candidater, comme en témoigne Caroline Bernard, Directrice d’unité chez EDF et lauréate en 2010 du prix Green Business. « J’ai d’abord concouru pour représenter mon entreprise qui m’avait proposé de défendre ses couleurs, et j’en étais honorée, raconte-elle. Ma candidature a également résulté d’un engagement personnel pour les femmes qui croient que, professionnellement, rien n’est possible pour elles. Enfin, j’ai postulé par défi personnel. »  Agnès Bricard, Présidente du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables, lauréate des prix Finance et du Grand Prix Allianz, a choisi de concourir pour défendre sa profession et ses engagements : « le premier objectif était de mettre en avant tout le travail effectué par la profession pour faciliter le financement des TPE ; le second était de donner de la visibilité aux actions que nous menons en faveur de la parité au sein de l’association "Femmes diplômées d’expertise comptable administrateurs". »

Caroline Bernard, Directrice d’unité chez EDF
Caroline Bernard, Directrice d’unité chez EDF

Les nominées s’accordent pour reconnaître la pertinence de la démarche des Women’s Awards. Stéphanie Goujon, Déléguée Générale de l’Agence du Don en Nature, résume ainsi l’intérêt du concours : « Ce prix est un encouragement à l’entrepreneuriat féminin. C’est une opération de communication, appelant les femmes à s’engager pour une plus grande reconnaissance sociale et professionnelle ». 

Stéphanie Goujon,  Déléguée Générale de l’Agence du Don en Nature
Stéphanie Goujon, Déléguée Générale de l’Agence du Don en Nature

Véronique di Benedetto,  Directrice France d’Econocom et lauréate 2011 du prix Techno&Media, affirme quant à elle que « ces prix prestigieux, accompagnés d’une médiatisation forte, permettent de faire émerger des femmes au parcours exemplaire, de les rendre visibles auprès des dirigeants masculins et de faire évoluer leur perception ».

D’un point de vue plus personnel, Véronique di Benedetto avoue que « la cerémonie au théâtre Marigny était d'une qualité exceptionnelle, avec la présence de pairs prestigieux, ce qui est très stimulant. Cela dynamise les réseaux professionnels féminins déjà existants ». La directrice d’Econocom poursuit en révélant que remplir le dossier de candidature lui a offert « le temps, rare, de prendre du recul sur mon parcours, de réfléchir à mes choix de carrière et  de comprendre ce qui m’a porté et ce qui me portera demain ».

Véronique di Benedetto,  Directrice France d’Econocom
Véronique di Benedetto, Directrice France d’Econocom

Pour Agnès Bricard ce trophée acquiert une résonnance toute particulière puisqu'il s’adresse à toutes les femmes de sa profession : « Je suis la première femme nommée à la Présidence Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-comptables et j’ai le sentiment de porter une responsabilité à l’égard de toutes les femmes experts-comptables. Cette récompense est aussi la leur ! ».

Les trophées La Tribune Women’s Awards ont eu un impact plus que positif sur les entreprises des lauréates. Ces trophées contribuent d’abord à améliorer leur visibilité, comme le remarque Véronique di Benedetto : « Les trophées ont considérablement augmenté ma visibilité, ce qui a créé un cercle vertueux puisqu’en recevant beaucoup plus de sollicitations de la part des médias, j’ai eu l’occasion de parler du groupe Econocom ». Agnès Bricard insiste pour sa part sur l’importance d’un tel trophée pour  la profession d’expert comptable : « Le prix "Finance" représente une consécration des compétences de l’ensemble de notre profession en matière d’information comptable et financière. Il nous permet d’associer durablement la marque Expert-comptable sur la thématique de la Finance. »

Agnès Bricart, dirigeante du cabinet d’expertise-comptable Bricard, Lacroix et Associés
Agnès Bricart, dirigeante du cabinet d’expertise-comptable Bricard, Lacroix et Associés

Plus encore, les trophées La Tribune Women’s Awards ont  facilité selon Stéphanie Goujon « la légitimation de notre action auprès de nos partenaires (entreprises et associations) mais également de l’ensemble des médias et du grand public ». Enfin, Véronique di Benedetto raconte que « l’étape du vote des internautes a créé au sein de mon entreprise un sentiment de fierté lorsque les salariés ont participé au vote et ont mobilisé autour d’eux ».

Related Link

Women in Business

Remise des prix de la deuxième édition de La Tribune Women's Awards

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous